L’Association Femmes Maestros

L’Association

« La place des femmes est dans la cuisine, et non dans l’orchestre. »
Herbert von Karajan – Chef d’orchestre (Allemagne)

Créée le 8 mars 2001, Femmes Maestros est une association internationale pour la promotion des femmes chefs d’orchestre.

Projets et réalisations

L’association organise des événements musicaux internationaux mettant en valeur les femmes dans la musique classique. Son activité se poursuit auprès des autorités et des médias, à travers des conférences et des colloques.

Membres

Au cours de ses dix ans d’existence, l’association internationale Femmes Maestros a réuni des femmes chefs d’orchestres de tous horizons, aussi bien pour des concerts que pour des colloques.

Zofia WISLOCKA

Cheffe d’Orchestre

Kanako ABE

Cheffe d’Orchestre

Pascale JEANDROZ

Cheffe d’Orchestre

Anna DUCZMAL-MRÓZ

Cheffe d’Orchestre

Agenda

07/03/2021

Concert « Destins Parallèles » pour la Journée Internationale des Droits des Femmes

En live sur facebook, Kanal C, BXL1 et musiq3

Q

Concert « Destins Parallèles » pour la Journée Internationale des Droits des Femmes

On dit souvent que dans l’ombre d’un grand homme, il y a une femme extraordinaire. C’est comme ça que nous pourrions décrire le destin d’Alma Mahler et de Fanny Mendelssohn, deux femmes talentueuses qui renoncèrent à leurs aspirations artistiques au profit de leurs proches.

 

C’est lors d’une soirée musicale viennoise en 1901 que Gustav et Alma feront rencontre : lui, directeur de l’Opéra de Vienne, elle, jeune femme de 20 ans issue d’un milieu cultivé et artistique. C’est de l’amour passionnel, cinq mois à peine après leur rencontre ils se marient à Vienne.

Avec leur vie de couple dynamique, Gustave traverse une métamorphose dans sa vie professionnelle. Grâce à Alma il a rencontré des figures éminentes de la société autrichienne telles que Klimt, Schoenberg ou Moser.

Mais, dans ce binôme tumultueux, ce fut Alma qui a dû renoncer à ses aspirations artistiques. Elle a dû contenir son esprit libre et indépendant au bénéfice de Gustav, débordé par son travail, distrait et absent de ses devoirs comme mari et père.

Beaucoup a été dit autour de cette relation mais l’influence et résultat artistique de celle-ci est palpable dans l’œuvre de Gustav. Après la mort de celui-ci, Alma restera encore dans le milieu artistique et amènera une vie entourée par des grandes figures de la littérature, architecture et musique.

 

Fanny et Felix, Felix et Fanny : c’est probablement la fratrie la plus célèbre de l’histoire de la musique. Tous le deux sont exemples d’une précocité unique dans le domaine de la musique et la composition, mais chacun verra un destin très différent sur le plan professionnel.

Felix devient rapidement un des plus réputés musiciens de son entourage. Il fait des tournées partout en Europe, il publie régulièrement ses nouvelles compositions et il a même un orchestre à sa disposition « offert » par ses parents afin de pouvoir s’améliorer dans la composition.

Quant à Fanny, elle sera dans l’ombre dans un rôle de femme, épouse et mère, un devoir qui ne lui permettra pas de pouvoir consacrer son temps à la musique de manière plus profonde ; n’oublions pas qu’à l’époque il n’était pas question pour une femme de faire une carrière musicale.

Mais cette situation n’empêchera pas que les deux frères soient très proches. Les avis et conseils de Fanny resteront très précieux pour Felix, qui n’hésitera jamais à lui faire parvenir ses compositions.

08/03/2020

Concert de Gala – 20 ans de l’association Femmes Maestros

Amphithéâtre H. Lafontaine, Bâtiment K, ULB Solbosh , Avenue Buyl 1050 Ixelles

Q

Concert de Gala – 20 ans de l’association Femmes Maestros

Quatre talentueuses Maestras dirigeront tour à tour un mouvement de la Symphonie N°1 de G. Mahler.

Au premier mouvement, Kanako Abe, pianiste virtuose, passionnée d’art lyrique et spécialiste de la musique contemporaine. Elle a dirigé de nombreux orchestre, dont le Tokyo Philharmonic Orchestra,  mais aussi l’opéra Die Zauberflöte au Théâtre du Châtelet, ou Macbeth à l’Opéra national du Rhin. Directrice artistique chez Musica Universalis, Kanako Abe termine actuellement un opéra de chambre intitulé « Padre » qui sera créé en été 2021 en France sous sa direction.

Le second mouvement sera dirigé par Pascale Jeandroz, issue de l’Ecole Normale de Musique de Paris, élève de Pierre Boulez et de Peter Eötvös. Elle a entre autres dirigé comme cheffe adjointe à l’Opéra de Limoges, cheffe du Chœur de l’Armée Française, directrice musicale du Théâtre du Binôme, directrice musicale du StudiOpéra de Paris. Elle a collaboré avec de nombreux grands chefs et a dirigé pendant 10 ans son propre ensemble.

Nathalie Muspratt dirigera le 3ème mouvement. Diplômée des conservatoires royaux belges en flûte traversière et en direction d’orchestre, elle s’est formée aux techniques vocales auprès de Xavier Haag et est appelée régulièrement à diriger des chorales. Elle a été assistante de François-Xavier Roth à l’Orchestre Philharmonique Royal de Liège. Chef attitrée du Corps Musical Nivellois, elle y dirige une cinquantaine de musiciens, depuis 17 ans.

Le 4ème mouvement, morceau de bravoure, sera dirigé par Anna Duczmal-Mròz. Deuxième chef d’orchestre de l’orchestre de Chambre de la radio polonaise, elle a été lauréate (et seule femme) du concours international des Conducteurs (2003). Fille de la cheffe Agnieska Duczmal, elle a également travaillé avec plusieurs orchestres en Allemagne, en Italie, au Danemark et avec l’orchestre belge « I Musici Brucellensis ».

Prix des places (brunch inclus) 30 euros, Membres ULB 12 euros, seniors, Art.27, sans emploi :10 euros, membres orchestre et chœur ULB- enfants – 12 ans : gratuit. Paiement sur place.

10/02/2019

Concert du dimanche 10 février 2019

Salle Dupréel, Avenue Jeanne 44, 1050 Bruxelles

Q

Concert du dimanche 10 février 2019

Concert intitulé  » Voyage dans le monde romantique »; un concert du romantisme anglais au feu hongrois, par le trio IMusiciBrucellensis.
Au programme :
Violon – Joanna Staruch-Smolec
Alto – Marie Ghitta
Violoncelle – Pierre Sutra

Compositeurs : E. Smyth, E. Dohnànyi.

P.A.F: 14 €
Seniors et carte culture ULB: 9€
Forfait 3 concerts: 25 €
Étudiants et enfants: Gratuit

Infos et réservations :

www.femmesmaestros.org
femmesmaestros@gmail.com
www.imusicibrucellensis.com

Marie-Claude Martin – Journaliste (Le Temps culture) dans un article rappelant une exposition suisse de 1958 sur « Le travail féminin ».

« Les femmes en 1958 sont une force collective anonyme, un continuum d’énergie, une essence, sans début, ni fin. Ce que certains ont galamment appelé l’éternel féminin. L’éternité, c’est bien. Mais c’est toujours ce que l’on promet à ceux qui, ici-bas, comptent pour beurre. »

Françoise Giroud – Jounaliste, écrivaine & femme politique (France)

« Je ne sais si une Association des femmes maestros les aidera à surmonter quelques unes des difficultés spécifiques qu’elles doivent encore affronter comme toutes les femmes qui visent haut, mais je leur souhaite à toutes courage et succès. »

Claire Gibault – cheffe d’orchestre (France)

« Quand j’ai dirigé pour la première fois de manière professionnelle, en 1969, c’était tellement insolite que j’ai eu droit à la une de France-Soir. En très grand, une photo de Neil Armstrong avec l’annonce : « Un homme a marché sur la lune ! » ; en petit, la mienne : « Une femme a dirigé un orchestre ! » Un exploit… Pour tout le monde, et encore aujourd’hui, le métier ne pouvait être que masculin. »

Selon une étude menée en 2011 sur l’initiative de la chef d’orchestre Laurence Equilbey

« 96% des opéras, 95% des concerts et 85% des centres dramatiques nationaux sont dirigés par des hommes »

Gerd Albrecht, 1990 – Chef d’orchestre (Allemagne)

« Des femmes dans l’orchestre autant qu’il se peut, mais diriger n’est pas une profession féminine. »

Richard Strauss – Compositeur (Allemagne)

« Une femme au pupitre de direction? Mettre à l’unisson un jupon et 120 hommes, quelle partie de plaisir ! »

Lettre adressée, en 1955, par la Hessische Rundfunk à la cheffe d’orchestre suisse Hedy Salquin. (1ère femme ayant obtenu le 1er prix de direction d’orchestre au conservatoire de Paris en 1952)

« Cher Monsieur, bien que vous soyez une femme, nous vous appelons Monsieur. En outre, nous n’avons aucun poste à vous proposer. »

Innocent XI (édit de 1686)

« La musique nuit dans la plus large mesure à la modestie qui convient au sexe féminin »

Pin It on Pinterest

Share This